Facebook

À 39 ans et mère de deux enfants, le 31 mars 2009, Rosalie a fait un AVC. Après une semaine à l’hôpital et plusieurs tests, le lupus érythémateux systématique est diagnostiqué : migraines intenses, fatigue chronique, perte de mémoire et de nombreux suivis avec des spécialistes.

En 2013, c’est par l’entremise de sa belle-sœur qui travaillait chez Cap santé Outaouais qu’elle apprend l’existence de LUPUS Gatineau. Sa belle-sœur lui a conseillé de briser l’isolement et de se joindre au groupe. Rosalie a beaucoup hésité à briser son isolement, mais maintenant elle sent un soulagement et elle a accepté sa condition.

Elle s’implique avec LUPUS Gatineau pour faire connaître l’organisme afin que les gens puissent briser leur isolement et avoir accès à des ressources en français.